Le plat pays

Le plat pays

mars 18, 2019 0 Par ArielLittel

Cette semaine, cette foule de jours qui encercle mon jour de congé, c’est la semaine des vacances belges.

Sans blagues.

J’ai beau être un loufiat rompu aux préjugés, aux stéréotypes et au gain de temps et d’argent qui découlent de leur mise en pratique en service, je voyais s’avancer la horde de vacanciers du plat-pays sans aucun à priori. Bien sûr, les belges sont à nous français ce que nous sommes aux américains. L’objet de sarcasmes et railleries incessantes et forcément discriminantes. Mais comment s’arrêter à cette idée ? Aucun peuple n’est complètement stupide, même les Américains ceux à la culture disons médiocre.

Plutôt que cette réputation peu flatteuse, les seuls ouï-dire que je pouvais me remémorer faisaient mention d’un peuple jovial et sympathique, et ces propos rapportés avaient valeur d’expérience.

Aussi fus-je surpris quand presque tous mentionnèrent leur nationalité comme une excuse à leurs infimes balbutiements. Où à leurs questions naïves, comme certains rient de leur propre couleur de cheveux lorsque celle-ci rappelle un peu trop les blés en été.

Simple politesse, pensais-je alors, subtile humilité face à notre arrogance moqueuse. Le Belge sait ce que nous disons de lui, et en rit avec nous. Mais le Belge fait rire, aussi, et ce jusqu’au stéréotype. Ainsi cet homme proche de la soixantaine et son fils qui, après avoir lancé la discussion, demanda :

et c’est quoi, la boisson à deux euros ?

Surpris, je questionne ma mémoire. Même le pastis était, dans ce bar d’hôtel où j’officiais, plus cher, à 3,5 euros. Devant mon air probablement interloqué, l’homme précisa :

Si, su’ l’panneau dehors là, y’a marqué…euh…j’sais pas quoi à deux euros !

Ah. Infinis regrets d’un stéréotype qui se justifie. Sur le panneau, dehors, il y a écrit, sous l’imposante mention « Live Spots Here,  European Champions Cup », l’intitulé du match du jour : « Leinster vs. Gloucester », avec précision de l’horaire, « 2.00pm ».

J’en balbutie, change de sujet et remercie mentalement pour la blague.